Translate

mercredi 15 mai 2013

entendu lors du Vol ANC217 pour Tunis


Mesdames Messieurs les députés de la majorité parlementaire, bienvenue à bord de cet avion ANC 217 de la compagnie CONTRIBUABLES AIRLINES.

A l’instar de Christophe Colomb, nous ne savons pas où nous allons, en arrivant nous ne saurons pas où nous serons, et nous ferons tout ça avec l’argent des autres. 

Ce voyage institutionnel risque de prendre un peu de temps, aussi nous vous
recommandons de vous installer confortablement au sein de cette ANC. N’ayez aucune crainte quant au carburant, nous avons en bons d’essence de quoi faire trois fois le tour de la terre malgré la consommation de Sihem Badi.

Le personnel naviguant institutionnel, Ettakatol et CPR sont là pour vous rendre ce voyage le plus agréable possible. Ceux portant une barbe et un insigne salafiste sont chargés de votre sécurité religieuse. Lors des différentes escales, nous vous demanderons de les laisser faire leur travail sans intervenir.

Nous traverserons quelques zones de turbulences. Nous vous demandons de rester bien assis et d’attacher votre langue. Les masques à gaz placés au dessus de votre tête vous permettront de respirer en cas de dépressurisation du pays.

Un gilet pare-balle est placé sous votre siège. A la demande de l’équipage vous devrez l’enfiler par la tête, pour éviter les tirs de chevrotines.

Ce vol est non buveur. Les toilettes sont équipées de détecteurs d’alcool et nous vous demandons de ne pas gêner leur fonctionnement.

Les livres, films, musiques et tout objet se rapportant à l’art et à la culture sont interdits pendant les phases de décollage et d’atterrissage. Nous vous demandons, par souci de sécurité, d’éteindre vos cerveaux pendant toute la durée du vol.

Le personnel naviguant procédera aux consignes de prières avant le décollage. La direction de la Mecque est indiquée à l’avant, au milieu et à l’arrière de l’appareil.

Nous sur-volerons tout ce qui ne l’a pas encore été et tout ce qui a été confisqué.

Les membres de la compagnie restés au sol, l’opposition parlementaire, nous ont permis d’embarquer sur ce vol. Toutefois il se peut que nous ayons parfois à modifier un peu notre route pour les neutraliser et permettre ainsi à la tour de contrôle de faire son travail. Cela est sans incidence puisque nous n'allons nulle part.

N’oubliez pas que ce vol est à but expérimental et qu’il conviendra à la fin du voyage de ratifier la constitution que nous avons d’ores et déjà préparée et qui se trouve dans la pochette devant vous.

Pour vous divertir pendant le vol, nous avons placé sur votre accoudoir de gauche un écran qui vous permettra de suivre sur les agitations politiques de l’opposition. Le programme sera entrecoupé de cameras cachées des mobilisations de la société civile. Sur l’écran tactile vous pourrez augmenter cette agitation en initiant des débats sans importance pour nous. 

Les passagers de la classe Ennahadha Premium pourront choisir de porter atteinte à la libertés de certains grace à la télécommande placées sur l’accoudoir de droite.

Nous devrons pour des raisons de tranquillité nous rapprocher régulièrement de l’aéroport. Pendant ces phases de simulations d’atterrissage, nous vous demandons de vous déporter tous sur la gauche de l’appareil. Nous prétexterons alors un problème technique pour ne pas avoir à nous poser.

Pour votre parfait confort nous n’avons à bord aucun journal et aucun magazine. Des coloriages vous seront distribués, et nous vous demandons de ne jamais dépasser les traits en aucune circonstance.

Nous vous souhaitons un agréable voyage, ce vol durera 4 ans, les temps pour le commandant de bord et son équipage, avec l’appui de la tour de contrôle, d’infiltrer totalement le pays. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire